Quel permis pour le scooter électrique ?

Quel permis pour le scooter électrique ?

Sur le marché, les scooters électriques, comme les autres engins fonctionnant avec ce système d’énergie, gagnent du terrain et séduisent de plus en plus d’utilisateurs. Ils sont bien tendance, mais certains ne sont pas encore convaincus de les adopter. Dans cette collection aussi, ce ne sont pas les modèles qui manquent. Lorsqu’on est décidé d’en acquérir, on se perd un peu avec les modèles faisant 50 cm3 et 125 cm3. Pour le choix, il faut prendre en compte de cette cylindrée, car c’est elle qui va déterminer en partie votre possibilité à conduire le scooter électrique. En effet, même si ce dernier est exposé par le fabricant comme un engin facile à conduire, vous ne pouvez pas prendre la route si vous n’avez pas le permis approprié.

S’offrir un scooter électrique

Tout ce qui est véhicule électrique est aujourd’hui très tendance, mais pour vous, ceci peut ne pas être suffisant pour investir dans un scooter électrique. Si vous n’aimez pas trop ces scooters qui font beaucoup de bruit, le modèle électrique peut vous séduire, car le son qu’il émet est très faible. Oui, il émet bien un son, mais ceci ne va pas pour autant votre entourage le matin lorsque vous accélérez un peu le matin lorsque vous partez au travail. Son avantage ne se limite pas à cette absence de nuisance sonore, il se poursuit également dans l’absence émission polluante à l’utilisation. Pour fonctionner, le scooter électrique n’utilise ni carburant, ni d’huile. Si vous voulez faire un petit geste pour la planète, offrez-vous un scooter électrique. L’achat de ce scooter doit être considéré comme un investissement, car à l’utilisation, vos dépenses seront bien moindres. La recharge vous reviendra dix fois moins chère que le plein d’essence. Pour ce qui est de l’entretien, ce ne sera pas si répétitif, ce qui va faire encore plus d’économies.

Le permis pour la conduite du scooter électrique

Pour ce qui est de la conduite, le scooter électrique est plus facile et plus confortable à conduire que le scooter thermique. Il est à noter que du côté de la réglementation, il est soumis aux mêmes règles que le modèle thermique. Ceci dit qu’un permis est nécessaire en fonction de la cylindrée et de la puissance du moteur du scooter.

Lire aussi – Le permis est-il obligatoire pour conduire un scooter électrique ?

Scooter électrique avec une cylindrée de 50 cm3

Pour un scooter électrique avec une cylindrée de 50 cm3, une vitesse de pointe inférieure à 45 km/h et une puissance inférieure à 4 kW, si vous êtes né après le 1er janvier 1988, vous aurez besoin d’un permis AM pour le conduire. Le permis AM est ce document qu’on appelait avant le BSR ou le Brevet de sécurité routière. Il est délivré aux personnes âgées de plus de 14 ans. Pour l’avoir, vous devez suivre une formation s’étalant sur deux demi-journées et faisant en tout huit heures.

Lire aussi – Conduire un quad, quel permis faut-il ?

Scooter électrique avec une cylindrée de 125 cm3

E scooter

Le permis B autorise les personnes en leur détention de conduire les véhicules équivalant à 125 cm3, mais ce n’est pas toujours automatique. Votre droit de conduire un scooter électrique faisant cette taille va dépendre de votre date de naissance. Si celle-ci est située avant le 1er mars 1980, vous avez automatiquement un permis A1, ce qui vous permet de conduire le scooter électrique équivalant à 125 cc et avec une puissance inférieure à 11 kW. Si vous êtes né après le 1er mars ou si le scooter électrique que vous avez choisi a une puissance de 35 kW, vous aurez besoin d’un permis A2 pour le conduire. Si vous avez déjà un permis B, vous n’aurez qu’à suivre une formation spécifique de sept heures pour avoir ce permis A2. Il est à rappeler que le permis A1 est délivré à partir de 16 ans et le permis A2 à partir de 18 ans.

Lire aussi – La voiture sans permis : un succès en croissance auprès des jeunes

Les sanctions relatives à la conduite sans permis approprié

Si les forces de l’ordre vous arrêtent pour un contrôle et que vous ne pouvez pas présenter le permis approprié à votre moto, vous vous exposez à différentes sanctions. Celles-ci peuvent aller jusqu’à un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende. On ne peut pas non plus écarter les peines complémentaires comme les jours-amendes et les travaux d’intérêt général. On peut également vous interdire de conduire sur une certaine durée allant jusqu’à cinq ans. Du côté de l’assureur, en cas d’accident, il peut aussi refuser de vous couvrir.

Bien choisir votre scooter électrique

Maintenant, vous connaissez le type de scooter qui vous convient et qui correspond à votre permis de conduire, mais sur le marché, vous trouverez encore une panoplie de modèles. Alors lequel acheter ? Pour cette acquisition, vous ne devez pas négliger la batterie dont est équipé le scooter qui vous a attiré l’attention. La plupart des engins qui sont sur le marché ont une batterie Lithium-ion, ce qui offre une plus grande autonomie et aussi une facilité de recharge. Assurez-vous que l’autonomie est assez suffisante pour que vous ne tombiez pas en panne sur le trajet du retour de votre bureau à votre domicile. Il serait également plus pratique de se retrouver avec une batterie qui se charge rapidement. Pour ceux qui comptent utiliser le scooter électrique de manière intensive, il serait plus judicieux de se tourner vers un scooter avec une double batterie amovible et un système de charge rapide.

Lire aussi – Voiture électrique : quel modèle choisir en 2020 ?

Le fait d’avoir un permis de conduire certifie que vous êtes bien apte à conduire l’engin. Cependant, pour réduire au maximum les risques, il faudra aussi faire attention aux dispositifs de sécurité sur le scooter électrique. Vous devez bien voir le système de freinage ainsi que les dimensions des roues. Ceux-ci auront un grand impact sur la facilité de conduite. Il sera plus facile de rouler avec un scooter électrique avec de plus grandes roues si vous comptez prendre les petites roues pavées en campagne. En fonction de vos besoins, vous pouvez aussi voir les autres équipements comme le système de connectivité, le tableau de bord, le système anti-vol connecté et le système d’info-divertissement.

Related Posts

  • 56
    Conduire un quad, quel permis faut-il ?Le quad n’est pas uniquement réservé aux randonnées en famille dans les grands espaces ou aux compétitions. On peut très bien l’utiliser pour nos déplacements aux quotidiens, mais comme il s’agit d’un véhicule motorisé qui va partir sur les voies publiques, on se demande si sa conduite ne nécessite pas…
    Tags: d, permis, l, conduire, ne, plus, a
  • 53
    Voiture électrique : quel modèle choisir en 2020 ?Particuliers comme constructeurs savent que la voiture électrique est le véhicule écologique par excellence. Les hésitations sont pourtant nombreuses. Les particuliers rechignent à acheter une voiture plus coûteuse avec quelques contraintes, tandis que les particuliers craignent de ne pas trouver assez d’acquéreurs pour un modèle dont le coût de fabrication…
    Tags: d, l, plus, électrique
  • 53
    Les quads : tout ce qu’il faut savoirVous avez envie de changer un peu de véhicule et de vous mettre au quad ? Pourquoi pas. Tant que vous respectez la législation en vigueur et que vous savez où vous mettez les pieds, vous pouvez y aller. Si ce n’est pas encore le cas, prenez le temps de lire…
    Tags: d, l, plus, conduire, permis
  • 52
    Quad homologué route, quelles sont les règles ?Comptez-vous acheter un quad ? Vous envisagez l’utiliser pour vos déplacements au quotidien ? Sachez que vous ne pouvez pas vraiment vous permettre d’acheter n’importe quel quad si vous pensez emprunter les voies publiques avec. Il est impératif que le quad soit homologué route. Dans ce dossier, nous allons faire un zoom…
    Tags: d, l, permis, conduire, a
  • 50
    La voiture sans permis : un succès en croissance auprès des jeunesNombreux sont les concessionnaires de voitures sans permis qui ont constaté une nouvelle tendance : le succès grandissant des voiturettes auprès des jeunes, parfois mineurs. Souvent offerte par les parents pour substituer au scooter perçu comme risqué, la voiture sans permis commence à séduire un public jeune. LA VSP commence aussi…
    Tags: permis, plus, d, l, scooter, ne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *