Remorque : les règles en vigueur pour en tracter une

Remorque : les règles en vigueur pour en tracter une

Evaluer cet article

Que ce soit dans le cadre de votre travail ou pour un usage personnel et ponctuel, l’utilisation d’une remorque est soumise à différentes règles légales. Vous devez vous y conformer pour rouler en toute sécurité et surtout, être couvert par votre assurance en cas d’accident. Voici les principaux points à retenir.

Quel permis de conduire détenir pour tracter une remorque ?

Quel permis de conduire détenir pour tracter une remorque ?

Deux cas peuvent se présenter : soit vous avez le permis B, soit le permis BE. Quelle différence entre les deux ?

Le permis B

Tracter une remorque avec le permis B est possible si :

  • Le PTAC (poids total autorisé en charge) de la remorque se situe entre 500 et 750 kg
  • Le PTAC de la voiture ne dépasse pas les 3 500 kg

Dans le cas où le poids de la remorque dépasse les 750 kg et que le poids de l’ensemble (voiture + remorque) se situe entre 3 500 et 4 250 kg, votre permis B doit avoir la mention additionnelle 96. Pour l’obtenir, il faut suivre une formation pratique de sept heures dans un centre de formation agréé qui va ensuite vous délivrer l’attestation permet l’ajout de la mention auprès de la préfecture. Notez qu’il n’y a pas d’examen à passer, mais seulement une formation à suivre.

Le permis BE

Le Permis BE est celui demandé lorsque :

  • Le PTAC de la remorque se situe entre 750 et 3 500 kg
  • Le PTAC de l’ensemble routier est supérieur à 4 250 kg

Pour informations :

PTAC (Poids total autorisé en charge) = PV (poids à vide) + CU (charge utile)

PTRA (poids total roulant autorisé) = PTAC véhicule tracteur + PTAC remorque

En savoir plus sur le permis pour tracter une remorque

Doit-on faire immatriculer la remorque ?

Cela dépend des cas :

  • Lorsque le PTAC de la remorque est inférieur à 500 kg, elle n’a pas besoin d’une immatriculation bien à elle, mais doit néanmoins porter la même plaque d’immatriculation que celle du véhicule tracteur.
  • Lorsque le PTAC de la remorque est supérieur à 500 kg, elle doit avoir une plaque minéralogique qui affiche le numéro d’immatriculation mentionné sur sa carte grise. La démarche est la même que celle pour la demande d’immatriculation de la voiture. A l’achat de la remorque, vérifiez que le vendeur vous remet bien le certificat des mines, exigé pour la procédure.

Dans le premier cas, la remorque est dite non-immatriculable, alors que dans le second, elle est immatriculable.

Et il faut noter que, immatriculable ou non, le PTRA de l’ensemble routier ne doit pas être supérieur à celui précisé sur la carte grise de la voiture qui tracte.

Lire aussi – Quels types d’engins à tracter et avec quelle réglementation ?

De quels équipements la remorque doit-elle être équipée ?

De quels équipements la remorque doit-elle être équipée ?

Avant de tracter une remorque, assurez-vous qu’elle soit pourvue des équipements exigés qui renforcent votre sécurité et celui des autres utilisateurs de la route. Il s’agit de :

  • Feux de recul :

Ils sont obligatoires pour toutes les remorques vendues après le 1er juillet 2008 et dont le PTAC est supérieur ou égal à 750 kg. Le branchement doit être fait par une prise de 13 plots.

  • Système de freinage :

La remorque doit être équipée de freins performants lorsque son PTAC est d’au moins 750 kg et fait plus de la moitié du poids à vide de la voiture qui le tracte.

Si elle fait moins de 750 kg et ne dispose donc pas de freins, elle doit quand même être dotée d’une chaînette de sécurité.

  • Câble de rupture :

Lorsque la remorque est freinée (donc PTAC supérieur à 750 kg), le câble de rupture est obligatoire pour renforcer la sécurité.

Il est bon de préciser que lorsque le poids de la remorque est inférieur ou égal à 3 500 kg et que vous l’utilisez pour transporter des marchandises non-dangereuses, vous n’avez pas besoin de lui faire passer un contrôle technique, quoi que cela soit toujours recommandé.

Quelle assurance pour tracter une remorque ?

Lorsque la remorque affiche un poids inférieur à 500 kg, elle est généralement couverte par votre assurance auto.

Lorsque son poids dépasse les 750 kg, vous avez deux options :

  • Faire une déclaration auprès de l’assureur : dans ce cas-ci, elle ne pourra être tractée que par le véhicule assuré et sera mentionnée sur une carte verte propre à la remorque.
  • Souscrire une assurance remorque indépendante : dans ce cas-là, elle pourra être tractée par différents véhicules et vous pouvez même opter pour diverses garanties pour une meilleure couverture.

N’oubliez pas de toujours comparer les offres des différentes compagnies d’assurance pour bénéficier de la meilleure formule.

Comment conduire lorsqu’on tracte une remorque ?

Lorsque vous tractez une remorque, l’ensemble routier devient pus encombrant et une petite erreur peut générer des problèmes sur la route. Pour éviter cela, voici les points pour lesquels vous devez être vigilants.

La vitesse

Même s’il est précisé que vous pouvez rouler à la vitesse maximale autorisée en pleine charge, mieux vaut ne pas toujours s’y plier, mais adapter la vitesse au cas par cas. N’oubliez pas qu’avec une remorque, plusieurs facteurs changent :

  • La distance de freinage est multipliée par deux. Cela signifie aussi que vous devez respecter une plus grande distance de sécurité entre vous et le véhicule qui roule devant vous. Pensez aussi à réduire la vitesse avant de freiner.
  • L’accélération avec une remorque tractée à l’arrière est inférieure à l’accélération lorsque le véhicule roule seul. Ne l’oubliez pas, surtout lorsque vous vous apprêtez à dépasser un autre véhicule sur la route.
  • La tenue de route est aussi un peu chamboulée surtout si la charge n’est pas bien répartie.

Par conséquent, pour ne pas se mettre en danger et mettre les autres en danger, limitez-vous à 80 km/h sur route lorsque le PTRA de l’ensemble routier est supérieur à 3 500 kg. Si vous devez passer par une autoroute, une vitesse de 90 km/h est amplement suffisante. N’oubliez pas de fixer les disques 80 et 90 à l’arrière du véhicule et de la remorque pour prévenir les autres conducteurs.

La charge

Puisque la remorque va servir à transporter des charges lourdes et encombrantes, il est conseillé de prendre quelques précautions lors du chargement. Voici quelques conseils :

  • Toujours équilibrer la charge :

Si la remorque est pleine, répartissez la marchandise sur toute la surface en équilibrant le poids des deux côtés ainsi qu’à l’avant et à l’arrière. Il faut éviter de concentrer le poids sur un seul côté pour éviter toute perte d’adhérence.

D’ailleurs, lorsque la marchandise ne suffit pas de remplir toute la surface disponible, l’ensemble doit être centré au milieu.

Un bon équilibrage facilite la conduite, améliore la tenue de route et renforce la sécurité.

  • Toujours bien sangler la marchandise :

L’ensemble du chargement doit être bien sanglé pour qu’il ne bouge pas durant le transport. Cela évite aussi que certains colis tombent et causent des accidents sur la route.

Comment conduire avec une remorque en toute sécurité ?

Et puisque prudence est mère de sûreté, voici nos derniers conseils avant de prendre la route avec une remorque en pleine charge :

  • Vérifiez que les pneus du véhicule et de la remorque soient correctement gonflés. Vous pouvez ajouter 0,3 à 0,5 bar à la pression des pneus arrière. Et qui dit pneu, n’oubliez pas de gonfler également la ou les roues de secours.
  • Réglez bien les rétroviseurs fixés aux ailes du véhicule.
  • Vérifiez que le dispositif d’éclairage et de clignotant fonctionnent bien que ce soit au niveau du véhicule ou de la remorque.
  • Assurez-vous que la chaîne de sécurité soit bien fixée.
  • Pensez à bien serrer l’attelage et la boule de la remorque. Le volant d’attelage doit également l’être.
  • Veillez à ce que le véhicule tracteur et la remorque soient bien connectés entre eux.
  • Faites-en sorte que le chargement soit bien harnaché et sécurisé.

Enfin, avant de partir, assurez-vous que vous avez tous les documents nécessaires pour circuler légalement sur le territoire.

Related Posts

  • 57
    Transport d’objets encombrants en automobile : zoom sur les droits et les obligationsPour les déménagements urgents ou les transports d’objets volumineux, beaucoup optent pour l’usage de leur voiture personnelle. En effet, les camions de déménagement ne sont pas toujours nécessaires et investir dans une remorque peut coûter cher. Avant de tout charger sur le véhicule, il faut prendre connaissance des règles de…
    Tags: d, poids, l, véhicule, transport
  • 55
    Peut-on transporter 9 personnes avec le permis B ?Le permis B est celui que possède la majorité des conducteurs qui se trouvent au volant d’une voiture de plaisir. Au début, on s’en accommode, car le principal c’est de pouvoir conduire. Au fil des ans, surtout lorsque la famille s’agrandit, on se demande si cette autorisation suffit toujours pour…
    Tags: d, ptac, véhicule, kg, remorque, général, transport
  • 54
    Les missions d’une entreprise de débarras pour professionnelsQui dit déménagement d’une entreprise, dit débarras de son local professionnel. Il en va de même pour un changement de propriétaire ou la revente d’un magasin, d’un entrepôt ou encore d’un atelier. L’intervention en débarras nécessite des moyens humains et techniques, mais aussi un savoir-faire particulier lors de la manutention…
    Tags: d, l, transport
  • 51
    Entreprise : le mécénat est en hausse en FranceEn 2017, les entreprises françaises ont fait un don total d’environ 3 milliards d’euros. Un chiffre énorme qui a connu une hausse importante comparé à l’année 2010. Autre nouveauté enregistrée l’an dernier : les dons attirent de plus en plus d’entreprises et prennent diverses formes. Le mécénat, kesako ? Rappelons que le…
    Tags: d, l, général
  • 47
    Nouvel an en Europe : oui, mais où exactement ?2018 touche à sa fin … Pour certains, c’est avec un certain regret de la laisser partir si tôt alors que pour d’autres, il est temps qu’elle parte tant elle n’a pas été tendre avec eux. Dans les deux cas, il est important de tourner la page dans la joie…
    Tags: d, l, général

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *