Voiture électrique : quel modèle choisir en 2020 ?

Particuliers comme constructeurs savent que la voiture électrique est le véhicule écologique par excellence. Les hésitations sont pourtant nombreuses. Les particuliers rechignent à acheter une voiture plus coûteuse avec quelques contraintes, tandis que les particuliers craignent de ne pas trouver assez d’acquéreurs pour un modèle dont le coût de fabrication reste élevé. Il semblerait pourtant que les avis sont en train de changer puisque les offres se multiplient et l’intérêt grandit. Envie de tenter l’expérience ? Voici quelques conseils …

Les modèles phares de l’année 2020

Dès 2019, quelques constructeurs ont levé le voile sur les voitures électriques qu’ils mettraient sur le marché courant 2020. Parmi ceux déjà en lisse, nos coups de cœur sont les suivants :

  • Les Peugeot e-208 et e-2008 :

La Peugeot e-2008

La Peugeot e-208 est dotée d’une batterie de 50 kWh et affiche une autonomie estimative de 340 km. Elle peut supporter un chargeur de 100 kW, grâce auquel elle peut être rechargée jusqu’à 80% en seulement 30 mn. Son prix d’achat tourne autour de 26 000 euros.

La Peugeot e-2008, une SUV de la marque, embarque la même batterie que celle de la e-208. Etant plus lourde, son autonomie est toutefois légèrement en baisse puisqu’est estimée à 310 km. Son prix d’achat tourne autour de 32 000 euros.

  • Les Tesla Model 3 et Model Y :

Pour la marque américaine Tesla, l’année 2020 n’est qu’une année de plus pour améliorer ses modèles existants. Considérée comme le pionnier de la voiture électrique, elle en propose des depuis 2012 ce qui lui permet d’avoir un temps d’avance certain sur ses concurrents. Une avance qu’elle a su mettre à profit puisqu’elle est actuellement la seule marque à disposer d’un vaste réseau de « Superchargeurs », exclusivement réservés à ses voitures. Un argument qui fait facilement pencher la balance vers elle sans compter que ses modèles récents n’ont rien à envier à ceux des concurrents.

Dans le lot, on attire particulièrement votre attention que la Tesla Model 3. Cette dernière est commercialisée depuis avril 2019, mais figure toujours parmi les modèles à découvrir en 2020. La Tesla Model 3 version standard est pourvue d’une batterie de 50 kWh pour une autonomie annoncée à 409 km tandis que la version Grande Autonomie/Performance, est équipée d’une batterie de 75 kWh pour une autonomie estimée à 530 km.

Dans les deux cas, grâce aux nombreux Superchargeurs installés à différents points, il est facile de faire un Paris-Marseille de 790 km à bord de ces véhicules. Il faudra seulement rajouter une à deux heures de temps à la durée de l’itinéraire pour les arrêts recharges. Tâchez de faire coïncider ces arrêts avec les pauses pour gagner du temps.

La Tesla Model 3 version Standard est vendue à 58 000 euros contre 65 000 euros pour la version Performance.

La Tesla Model Y, quant à elle, embarque une batterie de 80 kWh et propose une autonomie estimée à 505 km avec une batterie complètement chargée. Ce crossover électrique est vendu à environ 65 000 euros.

  • La Renault Zoé :

La Renault Zoé figure parmi les modèles les plus appréciés du moment. Avec sa batterie de 55 kWh, elle propose une autonomie estimée à 395 km. Une recharge rapide à 50 kW est possible pour ceux qui veulent aller loin avec cette petite voiture. Son prix de vente tourne autour de 30 000 euros.

Pour l’année 2020, d’autres modèles valent aussi le coup d’œil comme la BMW i3, la Nissan Leaf, la Wolkswagen ID.3, l’Audi A3 Sportback e-tron, le Kia e-Nera, l’Hyundai Kona electric … Bref, les modèles sont nombreux donc à vous de trouver votre bonheur.

Découvrez aussi – La voiture sans permis : un succès en croissance auprès des jeunes

Les critères à retenir pour choisir sa voiture électrique

Les critères à retenir pour choisir sa voiture électrique

Si vous souhaitez passer à l’électrique, un coup de cœur ne suffit pas pour choisir le modèle qu’il vous faut. Certes, les lignes épurées ou avant-gardistes de la voiture peuvent vous pousser à prendre une décision, mais n’oubliez pas le côté pratique. Gardez en tête que c’est désormais avec ce véhicule que vous irez au travail, que vous partirez en vacances … Il faut donc tenir compte de quelques critères pour trouver le modèle répondant à vos besoins.

L’autonomie

C’est sur ce point que les voitures électriques ont le plus progressé. Si les premiers modèles apparus sur le marché avaient une autonomie limitée à 150 km, les modèles 2020 peuvent rouler d’une traite sur environ 450 km, un peu moins ou un peu plus selon les modèles. Autrement dit, elles vous permettent d’aller plus loin pour ceux qui aiment parcourir le pays en voiture.

Il faut néanmoins noter que comme chez tous les véhicules électriques, l’autonomie annoncée est estimative puisque plusieurs critères influent sur elle. Il faut par exemple savoir que :

  • En hiver, le fait de lancer le chauffage apporte un confort indéniable au sein de l’habitacle, mais cela le véhicule consomme alors plus d’énergie. Résultat : la batterie se vide plus vite et l’autonomie est revue à la baisse.
  • En été, c’est la climatisation qui va générer la surconsommation et faire également chuter l’autonomie.
  • En ville, la voiture électrique consomme très peu puisque les nombreuses phases d’arrêt et de décélération à cause des embouteillages lui permettent d’économiser son énergie.
  • Sur les autoroutes, le véhicule roule à une vitesse stable et va consommer plus puisqu’il n’y a ni arrêt ni décélération sauf lorsqu’on décide de s’arrêter par soi-même.

De ce fait, il ne faut pas totalement se fier à l’autonomie annoncée et toujours prévoir des arrêts de recharge le long d’un itinéraire long.

Le réseau de recharge

Sachez que depuis quelques années, les constructeurs essaient aussi de développer les réseaux de recharge pour que les conducteurs ne tombent jamais à plat de batterie. Les bornes publiques ne sont plus aussi rares qu’auparavant, mais il faut quand même essayer de ne pas les utiliser exclusivement. Une recharge à domicile reste plus économique que le recours à ces bornes.

En ville, on trouve facilement des points de recharge. Sur les autoroutes, il faut souvent sortir sur une bretelle pour rejoindre le parking d’un hôtel ou d’une station-service pour trouver une borne.

Dans tous les cas, il faut toujours prévoir ces arrêts et déterminer à l’avance où vous pourrez vous offrir une recharge rapide.

Les équipements embarqués

Les technologies embarquées par la voiture électrique est un autre point à ne pas négliger. Il est, par exemple, plus intéressant d’opter pour un modèle pourvu d’une pompe à chaleur si vous vivez dans une région où le froid est particulièrement tenace. Non seulement, le confort thermique au sein de la voiture sera au rendez-vous, mais en plus, le véhicule consommera moins d’énergie ce qui promet une autonomie plus longue. Dans la même optique, un véhicule doté de sièges chauffants consomme moins d’énergie.

Les technologies utilisées varient selon les marques et les modèles proposés. Pensez à comparer quelques véhicules avant d’arrêter votre choix.

Le prix

D’une vue générale, la voiture électrique coûte plus chère que la voiture à moteur thermique. Son prix varie en fonction du modèle et les écarts sont parfois importants. Les modèles les moins chers actuellement en vente coûtent aux alentours de 21 000 euros tandis que les plus chers atteignent plus de 60 000 euros.

Votre choix dépendra donc essentiellement de votre budget. N’oubliez pas que quel que soit le prix affiché, l’achat d’une voiture électrique neuve permet de bénéficier du bonus écologique et de la prime à la conversion.

La marque et le type

De nos jours, tous les constructeurs proposent des voitures électriques même ceux qui se sont montrés réticents envers cette tendance comme Peugeot. Cela explique pourquoi 2020 a vu les modèles s’enchaîner depuis le début de l’année. Il faut dire qu’ils n’ont pas vraiment d’autres choix s’ils veulent maintenir leur dynamique.

Pourquoi ? Parce que Bruxelles a imposé une nouvelle règle aux constructeurs automobiles : proposer à la vente des véhicules ne produisant que 95 g/km de CO2 sous peine de fortes amendes. Une moyenne, plus respectueuse de l’environnement certes, mais difficilement atteinte par les voitures à moteur essence et diesel. Pour ces dernières, les émissions de CO2 dans l’atmosphère restent encore supérieures à 100 g/km, malgré les nombreuses innovations dont elles font l’objet.

Proposer des véhicules 100% électriques devient alors plus intéressant pour les constructeurs, car l’empreinte carbone de ces derniers descend jusqu’à 77% en moins que celle des véhicules thermiques.

Notez bien que la voiture électrique est différente de la voiture hybride. Cette dernière est à la fois dotée d’un moteur thermique (essence ou diesel) et d’un moteur électrique (rechargeable ou non). Seule l’hybride rechargeable est éligible au bonus écologique.

En savoir plus sur les voitures hybrides

Mais quelle marque faut-il choisir ?

Cela dépend de vos goûts personnels et de vos habitudes. Dans la majorité des cas, les personnes ayant conduit des voitures allemandes depuis toujours resteront dans cette tendance même en mode électrique. Elles se dirigeront donc vers les modèles de Volkswagen ou de BMW. Les habitués aux modèles français s’orienteront vers une Renault ou une Peugeot, tandis que les habitués de voitures coréennes auront l’embarras du choix chez Hyundai ou chez Kia.

N’oublions toutefois pas que la marque américaine Tesla est aussi en pôle position en termes de véhicules électriques, donc il serait peut-être temps de changer d’habitude ?

A vous de voir, mais chez tous les constructeurs, on retrouve souvent des berlines, des citadines, des SUV …

Le bonus écologique et la prime à la conversion

Afin d’encourager les citoyens à remplacer leur vieille voiture polluante par un modèle plus respectueux de l’environnement, le gouvernement a mis en place des aides financières facilitant l’achat du nouveau véhicule. On distingue principalement :

La prime à la conversion

L’achat d’une voiture électrique neuve ou d’occasion peut vous faire bénéficier de la prime à la conversion en échange de la mise en rebut de votre ancienne voiture. Le montant de l’aide peut aller jusqu’à 5 000 euros et il est, en plus, cumulable avec le bonus écologique.

Le bonus écologique

Ce bonus est attribué à ceux qui achètent une voiture électrique neuve. Depuis le 1er juin 2020, il s’élève à 7 000 euros lorsque le véhicule coûte moins de 45 000 euros. Le bonus est plafonné à 27% du prix d’achat.

Lorsque le véhicule coûte entre 45 000 à 60 000 euros, le bonus chute à 3 000 euros et si vous comptez acheter un modèle encore plus onéreux (plus de 60 000 euros), vous ne pourrez plus prétendre à un bonus.

Grâce à ces dispositifs, il est ainsi possible d’obtenir jusqu’à 12 000 euros (prime à la conversion + bonus écologique de base) d’aide pour l’acquisition d’un véhicule électrique. Evidemment, cela rend l’investissement plus intéressant surtout qu’une fois le véhicule acquis, vous n’aurez plus à acheter du carburant. Pour amortir davantage son coût, privilégiez toujours les recharges à domicile que les recharges sur bornes publiques.

Related Posts

  • 53
    Quel permis pour le scooter électrique ?Sur le marché, les scooters électriques, comme les autres engins fonctionnant avec ce système d’énergie, gagnent du terrain et séduisent de plus en plus d’utilisateurs. Ils sont bien tendance, mais certains ne sont pas encore convaincus de les adopter. Dans cette collection aussi, ce ne sont pas les modèles qui…
    Tags: électrique, d, plus, l
  • 51
    La riposte de l’Europe contre l’importation argentine en biodiéselDernièrement, la Commission européenne a reçu une plainte de la part de l’Association des producteurs de biodiesel européens ou EBB concernant les importations en biodiesel venant d’Argentine. Une affaire de favoritisme Des subventions offrent aux exportateurs argentins le privilège de proposer leur biodiesel à des prix beaucoup plus bas par…
    Tags: l, d, plus
  • 51
    Chirurgie esthétique : à quel âge se lancer ?La chirurgie esthétique séduit aujourd’hui de plus en plus de personnes et même des mineurs. Ces derniers sont effectivement nombreux à vouloir passer sous le bistouri à cause d’un défaut engendrant parfois un profond complexe. Mais à quel âge est-on censé recourir à la chirurgie plastique ? L’âge minimal à respecter…
    Tags: l, d, plus
  • 51
    La voiture sans permis : un succès en croissance auprès des jeunesNombreux sont les concessionnaires de voitures sans permis qui ont constaté une nouvelle tendance : le succès grandissant des voiturettes auprès des jeunes, parfois mineurs. Souvent offerte par les parents pour substituer au scooter perçu comme risqué, la voiture sans permis commence à séduire un public jeune. LA VSP commence aussi…
    Tags: voiture, plus, d, l, véhicule
  • 50
    L’huile d’argan bio : un produit cosmétique pour toutesL’huile d’argan est devenue, en seulement quelques années, le chouchou des marques spécialisées dans la fabrication de produits cosmétiques bios. Selon les professionnels, cet élixir originaire du sud-ouest du Maroc se caractérise par l’efficacité de ses actifs naturels. C’est d’ailleurs grâce à ses propriétés très particulières que les Berbères ont…
    Tags: l, d

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *