Ce qu’il faut savoir avant d’acheter un vélo électrique

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter un vélo électrique

(Mis à jour le: 24 décembre 2018)
Evaluer cet article

Même si les ventes de vélos électriques ont beaucoup augmenté ces dernières années, ce n’est pas pour autant que le public le connaît parfaitement. Voici quelques points dont ils doivent tenir compte avant de faire cette acquisition.

Il coûte cher

Oui, acheter un vélo électrique est un véritable investissement auquel il faut se préparer, car ce type de véhicule coûte plus cher qu’un vélo classique. La fourchette de prix se situe entre 700 à 7 000 euros selon le modèle qui vous intéresse. Pour en profiter pleinement, prévoyez dans les 1 400 euros afin d’acheter un modèle de qualité et des sous supplémentaires pour les accessoires dont le plus important est l’antivol.

Il fait l’objet d’une prime d’Etat

Vu son coût et les avantages qu’il propose, le gouvernement a ouvert une prime d’Etat ouverte à tous ceux qui achètent un vélo électrique jusqu’au 31 janvier 2018. Il faut bien sûr que le deux-roues soit neuf et quel que soit le modèle ou le coût d’acquisition, la prime est plafonnée à 200 euros. Certaines communes proposent même plus.

C’est surtout grâce à cette subvention que les ventes ont décollé en France.

Il est lourd

Vu les matériaux impliqués dans sa fabrication, le vélo à assistance électrique pèse dans les 20 kg incluant son moteur de 3 kg et sa batterie de 2, 5 kg. La version tout terrain pèse même plus lourd alors que le poids d’un VTT classique tourne autour des 10-12 kg.

Cela signifie que si vous avez l’habitude de faire monter votre vélo jusqu’à plus d’un étage, vous aurez beaucoup de mal. Le risque de chute est également plus important surtout dans les virages.

Il est écolo, mais …

C’est grâce à son caractère écolo que le Vae est autant promu de nos jours. Il est respectueux de l’environnement et améliore, de manière indéniable, notre santé physique et mentale. Il est aussi bon pour le portefeuille puisque permet d’économiser le prix de carburant et les frais de transports en commun. C’est donc le transport doux par excellence si on le compare à la voiture ou à la moto. Si ensuite, on le compare au vélo classique, il perd un peu de sa crédibilité écolo.

En effet, même s’il ne pollue pas et qu’il ne nécessite pas l’usage de carburant, la présence de la batterie reste un sujet sensible puisque jusqu’à nos jours, elle n’est pas recyclable et termine au final en déchet polluant. Certains fabricants travaillent pour trouver une solution à ce bémol, mais en attendant, on peut simplement dire que le Vae est « presque » écolo.

Il fait bouger

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter un vélo électrique

Le vélo électrique n’est pas un cyclomoteur. Cela signifie que pour l’utiliser, rester assis et rouler ne suffisent pas. Il faut pédaler en permanence pour le faire avancer. Rassurez-vous, vous serez continuellement assisté par le moteur ce qui vous fait moins d’efforts à fournir. Vous arriverez donc au bureau sans transpiration excessive tout en ayant eu le temps de faire vos exercices quotidiens. L’endurance est donc de mise, mais l’exercice sera plus soft comparé à la bicyclette classique.

C’est la raison pour laquelle il est très apprécié des seniors puisqu’ils peuvent faire du sport sans se tuer au pédalage. La vitesse du vélo augmente le rythme cardiaque et est donc bénéfique pour la santé.

Il a une autonomie limitée

Quand on a une bicyclette assistée par un moteur, on a tendance à parcourir une plus longue distance. Rappelez-vous toutefois que la batterie a une autonomie limitée à 50 ou 100 km, selon les modèles.

Pensez donc à faire le calcul avant de rouler sans compter, car sinon, vous serez obligé de compter sur la seule force de vos mollets pour faire le chemin du retour.

Il a une vitesse limitée

La vitesse est également limitée à 25 km/h. Certes, certains Vae peuvent rouler au-delà de cette vitesse, mais l’assistance s’arrêtera automatiquement au-delà de ce seuil. De plus, si vous roulez en pleine ville, sachez que la loi vous interdira de rouler à plus de 19 km/h à bord d’un vélo électrique.

Les modèles qui peuvent rouler jusqu’à 45, voire 60 km/h avec assistance ne sont plus considérés comme des vélos à assistance électrique. On les catégorise plus dans la famille des deux-roues motorisés avec tout ce que cela implique au niveau légal : immatriculation, assurance, circuit cyclables interdits, mesures de sécurité plus strictes, …

Related Posts

  • 93
    Depuis quelques années, le vélo à assistance électrique s’impose de plus en plus dans la circulation. On le retrouve aussi bien en ville que sur les routes campagnardes. Leur nombre ne cesse d’augmenter et la nouvelle prime offerte pour son achat renforcera sûrement cette tendance à la hausse. Si vous…
    Tags: plus, électrique, vélo, d, l, km/h, assistance, faire, on, ne
  • 92
    Même si le vélo électrique est aujourd’hui plus connu qu’auparavant, il suscite encore  beaucoup de questions parfois sans réponses. Pour mieux vous éclairer, voici quelques éléments de réponses aux questions qu’on a le plus tendance à se poser ... Son fonctionnement Le VAE ou vélo à assistance électrique est pourvu…
    Tags: vélo, d, plus, électrique, qu, l, assistance, classique, vae, batterie
  • 90
    Même si l’été a fait place à l’automne et qu’il fait désormais plus frais, ce n’est pas une raison pour bouder son vélo électrique. Au contraire, c’est le moment pour le sortir afin de profiter des derniers beaux jours de cette année. C’est aussi une manière de rester au chaud…
    Tags: l, d, plus, vélo, c, n, électrique, faire, ne, batterie
  • 90
    Le vélo à assistance électrique permet de faire de la bicyclette, mais en mode plus light. En effet, même si le pédalage reste indispensable, le cycliste est assisté en permanence ce qui lui permet de réduire les efforts à fournir. Depuis quelques années, le VAE suscite l’engouement auprès des consommateurs…
    Tags: d, vélo, électrique, l, plus, rouler, a, assistance, n, ne
  • 89
    Les vacances sont la période idéale pour faire du vélo et ce, que vous partiez à la mer, à la montagne, à la campagne ou même restiez chez vous. Profitez donc du beau temps et de cette ambiance bon-enfant qui règne partout pour vous remettre en selle. Voici quelques conseils…
    Tags: vélo, l, d, plus, faire, batterie, electrique, casque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *