Prime pour l’achat d’un VAE : certaines villes continuent sur leur lancée

Comment transformer votre vélo traditionnel en vélo électrique ?

(Mis à jour le: 16 décembre 2018)

Puisque les vélos électriques coûtent cher, certains ont eu la bonne idée de créer des kits de transformation pour transformer les vélos classiques en vélos électriques. Ces équipements ont, évidemment un coût, mais moindre par rapport au prix d’un VAE. Voilà les différentes propositions aujourd’hui sur le marché …

Petite définition du vélo électrique

D’après la directive européenne 2002/24/EC, un vélo « électrique » :

  • Doit être pourvu d’une assistance qui s’arrête au-delà des 25 km/h et à ce stade, il doit pouvoir rouler au pédalage comme avec une bicyclette classique
  • Doit être doté d’un moteur dont la puissance nominale est de 250 watts au maximum
  • Doit être équipé d’un moteur dont la mise en route est conditionnée par le pédalage. Lorsque le cycliste cesse de pédaler, le moteur doit également cesser automatiquement. Cela implique que les pédales doivent être pourvues d’un capteur de pédalage

Les différentes possibilités

Comment transformer votre vélo traditionnel en vélo électrique ?

Il existe, effectivement, différentes options pour transformer votre vélo classique en vélo électrique. Les plus courantes sont :

  • Le kit classique :

Les kits classiques pour transformer son vélo en modèle électrique comprennent une batterie, un moteur, des câbles, un contrôleur chargé de gérer la décharge de la batterie, un capteur de mouvement, un écran LCD pour pouvoir lire tous les paramètres, une activation des niveaux d’assistance au niveau du guidon et un interrupteur relié au frein.

  • Le kit d’entrainement externe :

Présenté sous forme d’un boîtier longiligne, ce kit est à fixer au tube de la selle. Il est pourvu d’un moteur qui va entraîner automatiquement la roue arrière du vélo. Grâce à lui, vous pourrez atteindre une vitesse de 25 km/h et rouler, non-stop, sur 40 km. Un autre avantage qu’il vous propose : lorsque vous garerez votre deux-roues, vous pourrez retirer le dispositif et le ranger dans votre sac. Cela permet de ne pas attirer l’attention des voleurs.

  • La roue motorisée :

Il en existe deux variantes principales. La première est un pneu de mousse au centre duquel on retrouve un dispositif triangulaire. Ce dernier se compose de trois moteurs brushless lesquels sont reliés par une carte. Cette dernière permet la régulation des moteurs, celle de la charge de la batterie ainsi que des autres automatismes.

Sa fixation ne vous prendra qu’une à deux minutes puisqu’il suffit de remplacer la roue avant du vélo par ce dispositif. Ce modèle peut être adapté à tout type de vélo. Il tirera le véhicule à une vitesse de 32 km/h. Son autonomie varie en fonction de la taille du pneu : 20 km pour le 26’, 32 km pour le 28’/29’ et 80 km pour les deux si vous pédalez en même temps que le moteur. Leur avantage c’est que si votre trajet se compose de plusieurs descentes, la batterie se rechargera automatiquement. Le seul petit bémol : vu la vitesse qu’il propose, il sera assimilé à un speed bike ou un cyclomoteur.

La seconde option prend la forme d’une roue pleine laquelle se compose d’un pneu, d’une chambre à air et d’un détecteur de vitesse pédalier qui fonctionne grâce à la connectivité bluetooth.   Ce kit propose trois modes d’assistance différents et vous permet de rouler jusqu’à 25 km/h. Les pneus de 26’ et 28’ donnent une autonomie de 60 km.

Sa fixation ne vous prendra que trois minutes maximum. Lorsque vous l’utilisez pour la première fois, il faudra doter votre deux-roues, d’un capteur de pédalage ainsi que d’une console de pilotage. Par la suite, il suffira d’installer la roue avant.

A part ces deux variantes, il existe d’autres kits plus discrets, mais plus difficiles à mettre en place. Certains remplacent la roue arrière tandis que d’autres sont seulement à fixer au niveau de la roue sans la remplacer.

En savoir plus ici

Rating: 4.0/5. From 1 vote.
Please wait...

Related Posts

  • 96
    La batterie est un composant essentiel du vélo à assistance électrique. C’est elle qui fournit l’assistance et sans elle, il reste possible d’avancer, mais le pédalage devient alors plus difficile à cause du poids du vélo. Il convient donc d’en prendre soin et cela implique son rechargement correct. Comment faut-il…
    Tags: batterie, d, vélo, electrique
  • 96
    Vous venez d’acquérir un vélo à assistance électrique et vu ce qu’il vous a coûté, vous espérez pouvoir l’utiliser pour de nombreuses années. Cela est possible surtout si vous l’utilisez correctement. Pour ce faire, suivez ces quelques conseils ... La recharge Après chaque usage même sur un parcours relativement court,…
    Tags: d, vélo, batterie, electrique
  • 93
    Malgré une prime d’Etat non reconduite, le vélo à assistance électrique figure aujourd’hui parmi les meilleurs moyens de locomotion auprès des randonneurs. Il permet d’aller vite et d’aller plus loin sans s’épuiser. Avant d’investir, voici quelques points que vous devez savoir le concernant ... Un assistant à votre disposition Contrairement…
    Tags: d, vélo, batterie, electrique
  • 93
    Puisque l’assistance et la performance de votre vélo électrique repose en grande partie sur sa batterie, il est important d’en prendre soin correctement. Voici quelques conseils pour vous aider ... Deux à trois cycles de charge-décharge Cela est indispensable pour tout vélo électrique neuf, car permet d’améliorer la capacité de…
    Tags: batterie, vélo, electrique
  • 93
    La batterie est un composant essentiel du vélo à assistance électrique puisque c’est en partie grâce à elle que ce deux-roues peut vous assister durant le pédalage. Il est donc important de bien la choisir même si, comme toute chose, elle finira par être usée. Quand vous sentez qu’elle commence…
    Tags: batterie, vélo, d, electrique

4 Replies to “Comment transformer votre vélo traditionnel en vélo électrique ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *