Crédit immobilier : les changements pour 2018

Crédit immobilier : les changements pour 2018

L’année 2018 se pointe avec de nombreux changements en matière de crédit immobilier. Quels sont-ils et en quoi peuvent-ils aller en faveur des consommateurs ?

La résiliation annuelle désormais possible

C’est le plus grand changement qui vient d’être voté pour cette nouvelle année. En effet, à compter de 2018, tous les emprunteurs peuvent résilier chaque année leur contrat d’assurance à la date d’anniversaire de la signature du document.

Cela permet aux emprunteurs d’avoir plus de choix et d’opter pour l’assurance de crédit qu’ils trouvent la plus compétitive sur le marché. Ils peuvent aussi bien souscrire pour une assurance individuelle ou pour une assurance groupe.

Crédit immobilier

Les autres changements prévus

A part cette résiliation annuelle, on peut également noter quelques changements pour :

  • La loi Pinel : celle-ci est prolongée jusqu’en 2021 et les zones éligibles ont quelque peu changé. En effet, pour les quatre années à venir, le gouvernement souhaite se recentrer sur les zones tendues, où la demande est supérieure à l’offre. Ainsi, depuis le 1er janvier 2018, seules les zones A, A bis et B1 sont éligibles au dispositif tandis que les zones B2 et C sont définitivement sorties de l’éligibilité. En ce qui concerne les avantages qu’elle propose, ils restent inchangés c’est-à-dire que le taux de défiscalisation, allant de 12 % à 21 % du prix de l’investissement, varie en fonction de la durée de location qui va de six à douze ans
  • Le PTZ ou Prêt à taux zéro : les changements varient selon que vous investissiez dans le neuf ou dans l’ancien. Dans le neuf, le PTZ est prolongé de quatre ans pour les zones A, A bis et B1. La quotité de 40 % reste, quant à elle, inchangée. Pour les zones B2 et C, la quotité descend à 20 % et elles sortiront du dispositif en 2019. Dans l’ancien, le prêt avec travaux n’est plus d’actualités pour les zones A, A bis et B1, mais il est prolongé jusqu’en 2021 pour les zones B2 et C
  • La loi Censi-Bouvard : celle-ci est prolongée de un an. Rappelons que ce dispositif permet d’investir dans des résidences services rénovées ou neuves. Il permet de bénéficier d’une réduction d’impôts et d’une défiscalisation des loyers générés par l’acquisition et ce, tout au long des neuf années de location
  • La taxe d’habitation : dès cette année, les ménages ayant un revenu en dessous d’un certain seuil verront leur taxe d’habitation diminuer de 30 %. Cette baisse progressera d’année en année, pendant trois années successives jusqu’à suppression complète de la taxe pour 80 % des contribuables. L’année prochaine, la réduction sera de 65 % et d’ici 2020, les ménages concernés en seront exonérés

 

 

Related Posts

  • 42
    Vous avez de nouveaux projets, et ceux-ci impliquent un déménagement qui devient urgent ? Vendre son bien immobilier est généralement une solution que les particuliers envisagent pour financer une acquisition plus importante, ou tout simplement pour changer d’environnement. Alors que le marché immobilier semble mieux se porter, votre maison n’arrive toujours…
    Tags: d, l, immobilier, plus, a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *