Comment convertir une vidéo Youtube en fichier Mp3 ?

Fermeture de la route des Tamarins, un supplice pour les riverains ?

(Last Updated On: 12 décembre 2014)

Chaque année, la route des Tamarins est fermée aux automobilistes le temps d’une journée pour permettre aux autres usagers de l’utiliser pleinement sans danger. Cette année, l’opération s’est déroulée le dimanche 16 novembre dernier.


L’opération route libre

La quatrième édition de l’opération route libre a été réalisée le 16 novembre dernier. Le concept vise à permettre aux piétons, aux cyclistes, aux rollers, aux trottinettes, aux skate-boards, … de profiter de cette portion de la route nationale le temps d’une journée sans craindre les voitures. La route a ainsi été fermée aux automobilistes entre 6h du matin à 18h le soir. Toutefois, afin de leur permettre de rouler, une déviation a été mise en place, comme tous les ans, vers la RN1A.

Des personnalités locales présentes à la manifestation

Pour la manifestation du 16 novembre dernier, de nombreuses personnalités locales ont participé à la manifestation en enfourchant leur vélo. Le président de la Région qui vante les vertus du vélo, figure parmi elles. Selon le président, la fermeture de la route les Tamarins est organisée dans le cadre de la protection de l’environnement. Une initiative fort louable qui n’enchante pas forcément les riverains.

Les riverains mécontents

Alors que les participants à la manifestation se félicitent d’une telle liberté, les riverains n’en sont pas vraiment ravis et pour cause : les émissions de CO2 en grande quantité générées par les embouteillages monstres d’à côté.

Explication :

La fermeture de la route des Tamarins est organisée pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Si sur cette portion de route, l’objectif est atteint le temps d’une journée, juste à côté, sur la RN1A, on ne peut pas dire la même chose. En effet, alors que les vélos et autres moyens de transport non-pollueurs traversent librement la route des Tamarins, les automobilistes galèrent avec des kilomètres et des kilomètres d’embouteillage sur la RN1A. Qui dit embouteillage dit toutefois pollution et émission de CO2.
On note donc une certaine contradiction dans le concept, car si d’un côté il promeut la protection de l’environnement, de l’autre, il favorise sa détérioration.
Outre les automobilistes qui n’ont pas caché leur mécontentement, les riverains sont des victimes directes de cette forte dose de pollution. Il n’est donc pas surprenant s’ils ne s’en réjouissent qu’à moitié.

 

Lire aussi :

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *