La Bosse-en-Bretagne : 1 800 km à vélo pour reprendre les traces de son père

(Mis à jour le: 20 décembre 2018)

Joseph Aulnette, aujourd’hui âgé de 66 ans s’est lancé dans un projet assez fou : celui de suivre les traces de son père lorsqu’il a été fait prisonnier de guerre en 1940. L’homme s’est alors lancé dans son périple de 24 jours depuis hier, 1er avril.

Théophile Aulnette : prisonnier de guerre

Ancien soldat Français de la Bosse-en-Bretagne, Théophile Aulnette a été fait prisonnier par les Allemands le 21 mai 1940 à Hesdin. Il a été incorporé dans une colonne de 22 000 prisonniers et a dû marcher pendant 17 jours à travers la Belgique. Au bout du 18ème jour, Théophile Aulnette a été embarqué à bord d’un wagon à bestiaux avec d’autres prisonniers pour un voyage de 36 heures jusqu’en Allemagne. Il a été emprisonné pendant 2 058 jours très exactement et fut libéré en avril 1945.

Un voyage de 24 jours

Pour rendre hommage à son père, Joseph Aulnette va réaliser un voyage à vélo pour suivre les traces de son père. Son voyage a débuté, hier 1er avril à Sauntra en Allemagne. Pourquoi cette ville ? Parce que son père y a été retenu pendant 28 mois. Le périple s’achèvera le 24 avril prochain à la Bosse-en Bretagne ce qui signifie que l’homme va rouler à vélo pendant 24 jours très exactement. En tout, il va parcourir quelques 1 856 km en 24 jours, parce qu’il a fallu 24 jours à Théophile Aulnette pour rentrer lorsqu’il a été libéré par les Américains. Respecter la même durée que celle qu’a mis son père pour rentrer est très important pour Jospeg Aulnette qui souhaite passer partout où son père est passé.

Un homme bien entraîné

Du haut de ses 66 ans, Joseph Aulnette est un homme encore bien entraîné puisque cela fait un an qu’il s’est préparé à ce voyage. Ainsi, après avoir passé trente années à ne pas toucher au vélo, Joseph Aulnette a recommencé à en faire le 1er avril 2014. L’homme raconte qu’au premier jour, il a seulement réussi à parcourir 12 km, mais au fil des jours, les 12 sont passés à 25, 40 jusqu’à atteindre les 180 km par jour. L’an dernier, l’homme avait pour projet de parcourir 10 000 km en une année histoire de bien se préparer à son nouveau challenge.

Aussi, même si Joseph Aulnette n’a pas repris la selle depuis plus de trente ans, c’est un solide cycliste puisque dans la jeunesse, il a déjà fait le circuit Paris-La Guerche en une journée, soit un total de 335 km en 24 heures. Parcourir les quelques 1 800 km de Sauntra-La Bosse-en-Bretagne ne devrait donc pas lui poser de problèmes.

Un périple en famille

L’homme sera seul sur son vélo, mais pas dans son périple puisque son épouse, son frère et sa soeur sont partis avec lui, mais à bord d’un fourgon. De ce fait, si Joseph Aulnette sera à vélo toute la journée, il rejoindra sa famille le soir venu.

Le périple se fera donc en famille et le petit groupe a bien étudié le projet. Ainsi, Joseph Aulnette parcourra en moyenne 75 km par jour à raison de 5 heures de selle au quotidien.

Le soir venu, le groupe compte sur l’hospitalité des habitants pour l’accueillir et puisqu’ils ont déjà tout prévu à l’avance, ils comptent déjà quelques familles ravies de leur prêter main forte puisque l’aventure de Joseph Aulnette a le don d’attirer la sympathie des gens.

D’autres cyclistes rêvent aussi de courir avec lui, mais pour pouvoir savourer pleinement son voyage et surtout ne pas aller trop vite, Joseph Aulnette n’a accepté les cyclistes que sur une quinzaine de kilomètres par jour.

Un livre pour les mémoires de son père

Ce projet fou ne date pas d’hier, mais déjà du vivant de son père, Jospeh Aulnette avait prévu d’écrire ses mémoires. L’idée lui est venue lorsqu’en 1980, étant alors directeur d’une société d’autobus, Joseph Aulnette a décidé d’emmener son père et toute la famille en Allemagne. Le livre intitulé « Sur les pas de Théo » est déjà en cours de rédaction.

On vous invite à visiter : http://www.surlespasdetheo.com/

Lorsque Joseph a fait part de son projet à son épouse, celle-ci n’a pas essayé de l’en dissuader, mais le soutient pleinement. D’ailleurs, étant désormais à la retraite, le couple Aulnette a tout le temps qu’il leur faut pour parcourir les routes.

Soulignons que Joseph Aulnette a été maire de Rannée (35) de 1989 à 2014. Il ne s’est plus représenté aux municipales pour pouvoir profiter de sa retraite.

 

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *