La riposte de l Europe contre l importation argentine en biodiesel

Dernièrement, la Commission européenne a reçu une plainte de la part de l’Association des producteurs de biodiesel européens ou EBB concernant les importations en biodiesel venant d’Argentine.

Une affaire de favoritisme

Des subventions offrent aux exportateurs argentins le privilège de proposer leur biodiesel à des prix beaucoup plus bas par rapports à ceux des matières premières produites par l’UE. Ce favoritisme engendre une réduction importante de l’activité de production de biodiesel dans les pays membres de l’UE. Les conséquences sont d’autant plus désastreuses qu’elles semblent pouvoir perdurer pendant encore plusieurs mois.

Du côté des exportateurs argentins, cette plainte tombe au mauvais moment puisque ces derniers devraient pouvoir profiter de la réouverture du marché européen à partir de ce début du mois d’octobre.

Il est à rappeler que l’industrie des biocarburants argentins a été interdite d’exportation vers les pays de l’Europe depuis 2013 après avoir perdu sa place au sein de l’Organisation mondiale du Commerce. Cette plainte à l’encontre de l’Argentine ne pourrait donc qu’entraver cette reprise des activités entre ce géant du biodiesel et l’UE.

La suite à cette plainte

La Commission européenne devra prendre une décision sur la recevabilité ou non de cette plainte. Pour le moment, Raffaello Garofalo qui est le secrétaire général de l’EBB conseille à tous les pays concernés par ces importations de ne pas négliger la situation. L’état d’urgence est requis afin de limiter le plus possible les dégâts.

Quant à la Commission Européenne, elle devra lancer une enquête sur les paramètres de ces importations en commençant par demander les déclarations témoignant de toutes les activités d’exportations réalisées par l’Argentine. En parallèle, une taxe provisoire devrait bientôt être définie en faveur des exportateurs argentins. L’enquête concernant cette affaire peut s’allonger sur un peu plus d’un an.

 

Related Posts

  • 50
    Le 26 septembre dernier, les deux constructeurs ferroviaires Alstom et Siemens ont annoncé officiellement leur fusion. Un mariage qui fait naître les craintes chez leurs salariés ainsi que chez les élus et les syndicats. Les termes de ce protocole Suite à la signature de ce protocole d’accord, le constructeur français…
    Tags: d, l
  • 34
    L’Allemand Thyssenkrupp et l’Indien Tata Steel ont décidé de fusionner à partir de l’année prochaine. C’est un mariage qui s’annonce grandiose puisque les deux industriels prévoient des synergies de 400 à 600 millions d’euros par an. La fusion a toutefois un prix, la suppression de 4 000 postes qui équivalent…
    Tags: d, l
  • 32
    Honeywell International, au capital de 109 milliards de dollars; est présent dans les branches aéronautique, défense, sécurité pour l’industrie et l’habitation, matériaux spéciaux et engrais et efficacité énergétique. Malgré une bonne réputation, elle a du mal à égaliser ses concurrents en matière d’automation industrielle. Pour remonter la pente, elle projette…
    Tags: l, d, cette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *