Comment profiter pleinement des rives de la Meuse

Comment profiter pleinement des rives de la Meuse ?

(Mis à jour le: 13 novembre 2019)

À partir de Fépin, la Meuse, très large désormais, s’offre de superbes échappées, juste marquées ici ou là par un bief d’écluse. Important port fluvial, Vireux-Wallerand y fait opportunément, aujourd’hui, office de halte touristique.

Ultime port-étape, prévu pour la fin de journée, Givet n’est plus qu’à une dizaine de kilomètres lorsque la Voie verte, sans obstacle depuis le départ, rencontre la première et unique « chicane » du parcours. À hauteur de Ham-sur-Meuse, la centrale nucléaire voisine de Chooz, fait obstacle au contournement par le halage d’une boucle de la Meuse. Il faut donc, à Ham, longer sur un peu plus de 1 Km un tronçon de route. Prudence ! Chooz, ravissante commune par ailleurs ne tardera pas à vous remettre sur la Voie verte, en toute sécurité.

Terminer à vélo cette voie verte en beauté

Revin est coup sûr l’une des plus jolies haltes des bords de Meuse. Le reste est une promenade de santé à vélo. Huit kilomètres au fil du fleuve, par la rive droite, voient progressivement grossir Givet, le dernier tronçon offrant une vue imprenable sur l’interminable citadelle, le fort de Charlemont, défendant la ville et le passage du fleuve.

Avant d’emprunter le pont des Américains et de rallier Givet, un petit détour par le belvédère de la tour Grégoire (Xie et XVe siècle) offrira un premier point de vue sur l’ensemble de l’agglomération, ainsi que sur le pays wallon, toute proche. Rejoignable, via Givet, par un itinéraire fléché, le réseau cyclable belge Ravel attend les adeptes de la roue libre ! Avec ses pistes sans fin, vers l’ouest comme vers Dinant, premier grand port sur la Meuse wallonne. Avant d’atteindre le pont des Américains à Givet, la voie verte toujours aussi confortable pour les rollers s’offre un incomparable traveling le long du fort de Charlemont.

A voir sur la route des rives de la Meuse

Charleville-Mézières

Avec, en priorité, la visite de la place Ducale, joyau de la Ville et réplique quasi conforme de la place des Vosges de Paris. Point névralgique de l’endroit (avec la rue piétonne qui y mène), c’est ici que se tient chaque année le célébrissime festival de Marionnettes, fierté de Charleville. On ne manquera surtout pas le musée Rimbaud (sur la route du parc du Mont-Olympe, et de la Voie verte joliment installé dans le vieux moulin près duquel le jeune poète né ici en 1854 composa son fameux Bateau ivre…

Monthermé

À visiter, l’ancienne abbaye de Prémontrés et à grimper la montée aux affleurements rocheux dominant la photogénique boucle du fleuve. Même chose, un peu plus loin, avec les promontoires des roches de Laifour (270 m) et des fameuses Dames de Meuse, accessibles par sentiers balisés.

Revin

Curieusement, c’est une ancienne Ville espagnole ! Revin et Fumay, au cœur de Ville pentu et célébrant partout son passé ardoiser. Juste à côté, un parc d’aventure séduira les passionnés d’acrobranche, de saut à l’élastique et de tyrolienne géante (plus de 1 km de folle descente, 145 m de dénivelé) au-dessus d’un méandre entier du fleuve !

Vireux-Wallerand

Le tout nouvel office de tourisme du Val d’Ardenne vous y donnera toutes Informations utiles pour la poursuite du voyage.

Givet

Immanquable, l’interminable forteresse avec ses 2, 5 km de murailles, édifiée par Charles Quint, y domine le fleuve sur 90 ha. La ponte est, côté Givet, est très rarement ouverte à la visite, mais la petite Ville, à son pied, ne manque pas de charme…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *