La voiture sans permis : un succès en croissance auprès des jeunes

La voiture sans permis : un succès en croissance auprès des jeunes

(Last Updated On: 7 décembre 2018)

Nombreux sont les concessionnaires de voitures sans permis qui ont constaté une nouvelle tendance : le succès grandissant des voiturettes auprès des jeunes, parfois mineurs. Souvent offerte par les parents pour substituer au scooter perçu comme risqué, la voiture sans permis commence à séduire un public jeune. LA VSP commence aussi à se débarrasser des clichés qui la poursuivent depuis sa mise en vente, il y a des années.  Comment la VSP, a-t-elle pu séduire les jeunes ? Pourquoi cette alternative de mobilité est-elle considérée comme sécurisée ? Retrouvez quelques éléments de réponses dans ce qui suit.

La voiture sans permis : le nouveau scooter des ados ?

Les jeunes sont de plus en plus intéressés par l’achat ou la location de voiture sans permis à paris. En effet, selon une enquête menée par un comparateur d’assurance sur 861 personnes en 2017, près de 40% des conducteurs de VSP sont des jeunes âgés de moins de 32 ans. Les mineurs sont à raison de 9%. La voiture sans permis regagne ses lettres de noblesse auprès de ce public qui s’intéresse aussi au tunning et à la customisation des véhicules. La voiturette, souvent comparée à l’image caricaturale d’un pot de yaourt bruyant prisé par les personnes âgées, a changé d’image pour séduire les plus jeunes. Serait-elle le nouveau scooter des adolescents ? Ces jeunes préfèrent conduire au chaud et à l’abri de la pluie, même si le prix à payer serait les moqueries.

Lire aussi – Ce qu’il faut savoir sur l’assurance des voitures sans permis

La voiture sans permis se fait une beauté pour séduire les jeunes

voiture sans permis

Les constructeurs automobiles ont déployé de grands efforts pour convaincre et séduire la cible des jeunes et des adolescents. En effet, ils ont enrichi leurs produits avec un design distingué ainsi que beaucoup d’autres options : caméra de recul, autoradio, bluetooth…. Pour les parents, rien ne vaut un véhicule sécurisé. Pour eux, c’est la sécurité qui prime dans le choix d’un véhicule pour leurs enfants. Entre scooter et VSP, c’est la deuxième alternative qui l’emporte.

Lire également – Vélo électrique : le véhicule adéquat pour aller travailler

Pour les parents c’est la sécurité qui prime !

 

En effet, les parents sont convaincus, qu’en cas d’accidents ou d’intempéries, leurs enfants seront plus sécurisés  dans une VSP que sur un scooter. De plus, il faut l’avouer ! Les conducteurs font plus attention aux voitures qu’aux deux-roues. Cerise sur le gâteau, la limitation de vitesse à 45 km/h réduit considérablement les risques d’accidents. De plus, la conduite de ce véhicule nécessite le permis AM, ce qui est un peu rassurant pour les parents. Cependant, la voiture sans permis reste moins sécurisée qu’une voiture normale en cas d’accidents. Plusieurs modèles de VSP ne disposent pas d’un airbag et présentent des structures faibles et faciles à se dessouder.

Le choix à faire….. Une responsabilité

 

Le choix entre un scooter, une voiture normale ou une voiture sans permis reste difficile à faire. Entre l’argument de sécurité défendu par les parents, l’insuffisance de performance réclamée par les adolescents, la sélection de la meilleure alternative n’est pas une affaire mince. La voiture sans permis présente à la fois des limites et des avantages. Les constructeurs automobiles ne cessent de développer des modèles avec des tentatives de renforcer la sécurité. De plus, ils essaient de mettre la voiturette au goût du jour en la dotant de plusieurs options. L’idée est de séduire un public plus jeune. En effet, avant, la voiturette séduisant un public plus âgé dans un milieu plus rural. De nos jours, elle s’invite en ville avec des adolescents au volant.  Il faut faire le choix en fonction de ses besoins, de ses contraintes et de son budget.

 

 

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...

Related Posts

  • 38
    La chirurgie esthétique séduit aujourd’hui de plus en plus de personnes et même des mineurs. Ces derniers sont effectivement nombreux à vouloir passer sous le bistouri à cause d’un défaut engendrant parfois un profond complexe. Mais à quel âge est-on censé recourir à la chirurgie plastique ? L’âge minimal à respecter…
    Tags: l, d, qu, plus, se
  • 36
    Aujourd’hui, pour trouver un emploi, avoir des diplômes c’est bien, mais avoir des compétences c’est mieux. Malheureusement, les deux ne vont que très rarement ensemble, car d’un côté, on a des adultes qui sont faibles en « littéracie et numéracie » et de l’autre, on a des jeunes diplômés qui manquent de…
    Tags: d, l, ne, ont, faut, qu, plus, c
  • 35
    Le vélo électrique a aujourd’hui le vent en poupe. Le public de tous âges se l’arrache, mais à chacun sa manière de l’utiliser. Si pour certains, il reste un outil d’agrément ou de sport, pour d’autres, il est devenu le moyen de locomotion principal pour aller travailler. Le vélo à…
    Tags: l, d, plus, se, faire, ne, véhicule
  • 32
    Questionnées sur leur bilan pour l’année 2017, près de 82 % des entreprises vendéennes ont avoué avoir connu une situation financière stable. Une bonne nouvelle qui leur permet de partir sur de bonnes bases pour la nouvelle année. Une année positive La Chambre de commerce et d’industrie s’est penché sur…
    Tags: d, l, ont, plus, faut, ne
  • 32
    Être toujours à la pointe de la technologie, c’est l’essence même des grandes entreprises modernes. Avoir les machines industrielles les plus récentes est nécessaire pour optimiser la production de la compagnie. Bien sûr, toutes les sociétés n’ont pas les moyens d’acquérir des équipements de dernière génération. Heureusement, les structures qui…
    Tags: d, l, plus, leurs, ne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *