Velo ecole dans le Grand Perigueux

RAAM 2015 : Philippe May et Ismaël Devènes sur la ligne de départ

(Mis à jour le: 9 juillet 2015)
Evaluer cet article

Le RAAM (Race Across America) est la plus endurante des courses cyclistes.Sa première édition date de 1982 par John Marino et chaque année, elle attire de plus en plus de cyclistes désireux de tester leur propre endurance à ce marathon. Cette année encore, on a eu le plaisir de retrouver le binôme du team « Twisted Swissters » de Philippe May et Ismaël Devènes sur la ligne de départ à San Diego.

Quelques mots sur le RAAMLe RAAM consiste à relier les États-Unis d’Ouest en Est. Le circuit change chaque année, mais ce concept de la côte Ouest à la côte Est n’a jamais changé jusqu’ici. C’est d’ailleurs pour cela qu’on dit que les participants vont traverser les États-Unis à vélo. En ce qui concerne la distance à parcourir, elle avoisine toujours les 4 800 km. Oui, ce n’est pas pour rien qu’il s’agit de la plus endurante course cycliste au monde.

Pour rappel, si la première course a été organisée en 1982, la catégorie pour équipes de quatre n’a été proposée qu’en 1989.

Le RAAM 2015

Le RAAM Solo a débuté le 16 juin dernier tandis que le RAAM d’équipes a donné son coup d’envoie le 20 juin dernier. Philippe May et Ismaël Devènes étaient donc sur la ligne de départ à San Diego le samedi dernier pour, une nouvelle fois, parcourir les États-Unis sur leurs vélos. Ce n’est pas la première fois que le binôme participe à cette course et ils ont été ravis de revivre cette expérience où seuls les grands du domaine s’essaient.

 

Une équipe de choc

Pour faire cette aventure, les deux Valaisans de 45 ans (Philippe May) et de 33 ans (Ismaël Devènes) sont en équipe avec deux triathlètes britanniques à savoir Graham Friend et Elizabeth Currie. Pour la compétition de cette année, ils visent le podium et comptent atteindre Annapolis, dans le Maryland, en moins de six jours. Ainsi, partant de San Diego, en Californie jusqu’à Annapolis, dans le Maryland, les coureurs auront bien 4 800 km à couvrir.

 

Une grosse ambition

Pour faire cette course, il faut du courage et cela, Philippe May et Ismaël Devènes le sait pour l’avoir testé l’année passée. Le binôme est même plus enthousiaste cette année, car si l’année dernière, ils n’ont fait que découvrir la compétition, cette année, ils comptent améliorer leur performance pour atteindre le podium.

 

Le rêve américain réalisé pour Ismaël DevènesPour Ismaël Devènes, c’est le rêve américain désormais réalisé. En effet, le jeune homme rêve de participer à cette compétition depuis 2007 et il avoue même que la ligne de départ l’a toujours hanté. Il a eu beaucoup de mal pour y arriver et même les médecins l’ont en dissuadé l’année dernière. Malgré cela, le jeune cycliste a puisé dans toutes ses forces et a su trouver la bonne motivation pour faire cette course. Cette année, sa motivation c’est le podium et bien sûr les vastes espaces américains et la sensation de liberté qui ne manqueront pas d’accompagner les coureurs.

Related Posts

  • 30
    Vous êtes abonné aux salles de sport, mais vous n'en pouvez plus de faire des exercices entre quatre murs ? Le fameux vélo tapis roulant est fait pour vous ! Faire du vélo sans pédaler Faire avancer son vélo autrement qu'en pédalant c'est désormais possible grâce aux vélos tapis de course. Le système…
    Tags: faire, course, c'est, plus, a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *