Rangement industriel : une histoire de palettes

Rangement industriel : une histoire de palettes

(Last Updated On: 2 février 2018)

Le rayonnage moderne tel qu’il se présente actuellement est une solution de rangement assez récente. Au début du XXe siècle, les marchandises étaient encore stockées dans des caisses ou en vrac. C’est seulement dans les années quarante que les palettes ont fait leur apparition dans les entrepôts les mieux gérés.

L’arrivée des palettes en bois

Les premières plateformes de manutention sont apparues dans les années 20. Les palettes ont été utilisées aux côtés des caisses en bois et des barils. Ces derniers étaient alors couramment employés pour conserver et transporter toutes sortes de denrées. En 1930, il fallait encore plus de trois jours pour décharger 13 000 caisses de produits transportés dans des wagons de marchandises. La même quantité était déchargée en une demi-journée, voire en 4 heures avec l’arrivée des palettes. Avant leur présentation actuelle, c’était des longerons de manutention. Ils étaient attachés à des cordages qui permettaient de les hisser aux niveaux supérieurs de l’ancêtre du rayonnage actuel. (Cf rangement-industriel.com) Le système a été progressivement amélioré. La palette de bois est née en 1925. À l’époque, elle était de taille réduite pour pouvoir passer dans les portes standards. La largeur actuelle n’a été adaptée qu’avec l’arrivée des hangars modernes.

Rangement industriel

Naissance du chariot élévateur

Le chariot élévateur manuel existe depuis la fin du XIXe siècle. Les modèles de l’époque permettaient la petite levée. En 1909, un modèle plus élaboré a fait son apparition. Fabriqué en acier, il était plus solide et résistant que les versions précédentes. Les fourches ont fait leur entrée vers 1915. À ce moment, les industriels cherchaient la meilleure méthode pour accélérer le rythme dans les entrepôts. Le commerce moderne a pris une allure nettement plus rapide pendant les années folles. Une multitude de versions du chariot élévateur étaient alors utilisées. La sophistication se poursuit pendant toute une décennie. Parallèlement, la palette n’était pas encore tout à fait au point. Ce fut en 1926 qu’un chariot élévateur permettant l’empilage vertical a vu le jour. C’est probablement une date qu’il faudra retenir dans l’histoire du rangement industriel.

Les multiples avantages de la palettisation

Plusieurs raisons permettent de justifier l’utilisation des palettes dans les entrepôts modernes. Ce dispositif permettait notamment d’accélérer le rythme dans le chargement et le déchargement des véhicules de transport. La rentabilité augmente de manière significative. Grâce à lui, le temps de travail des opérateurs était réduit. Le délai d’attente de la livraison baisse pour les clients. Contents du service, ces derniers deviennent fidèles. C’est le but ultime de toute entreprise. Par ailleurs, ces supports en bois permettent d’éloigner les denrées du sol. Le contact direct avec le ciment expose les marchandises à une source d’humidité qui cause la dépréciation de leur valeur commerciale. Du point de vue technique, les palettes apportent de nombreux avantages. Un seul de ces supports en bois permet d’entreposer ou de manutentionner une charge de 1 000 kg en toute sécurité. Jusqu’à présent, la palettisation reste la meilleure méthode en matière de rangement industriel.

En dépit de leurs nombreux avantages, les palettes ont tout de même quelques inconvénients. Elles transportent parfois des insectes tels que les guêpes. Le bois subit une détérioration progressive. L’utilisateur a l’obligation de vérifier régulièrement l’état du matériel au risque de le voir se briser en pleine opération de manutention.

No votes yet.
Please wait...

Related Posts

  • 47
    Conçus pour nous faciliter l’existence, les gadgets high-tech font une entrée en force dans notre maison. On les aime pour leur design, leurs fonctionnalités et leur forme hautement décorative. Ils ont effectivement le don de se fondre parfaitement dans notre intérieur et c’est ce qui séduit le plus les consommateurs.…
    Tags: d, l, a, se
  • 40
    Aujourd’hui, pour trouver un emploi, avoir des diplômes c’est bien, mais avoir des compétences c’est mieux. Malheureusement, les deux ne vont que très rarement ensemble, car d’un côté, on a des adultes qui sont faibles en « littéracie et numéracie » et de l’autre, on a des jeunes diplômés qui manquent de…
    Tags: d, l, a, ont, qu, plus, c
  • 37
    Questionnées sur leur bilan pour l’année 2017, près de 82 % des entreprises vendéennes ont avoué avoir connu une situation financière stable. Une bonne nouvelle qui leur permet de partir sur de bonnes bases pour la nouvelle année. Une année positive La Chambre de commerce et d’industrie s’est penché sur…
    Tags: d, l, a, ont, plus
  • 37
    Le « 2.0 » est plus que jamais tendance. Originellement, il s’agit d’un terme usité pour signifier que les nouvelles interfaces web sont plus faciles et plus simples à utiliser. De nos jours, il ne s’agit plus uniquement d’un jargon lié à l’internet, puisque de nombreux secteurs d’activités s’en sont emparés. C’est…
    Tags: d, plus, l, c, ont, a
  • 36
    Le 26 septembre dernier, les deux constructeurs ferroviaires Alstom et Siemens ont annoncé officiellement leur fusion. Un mariage qui fait naître les craintes chez leurs salariés ainsi que chez les élus et les syndicats. Les termes de ce protocole Suite à la signature de ce protocole d’accord, le constructeur français…
    Tags: d, l, se

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *