bixi bilan annuel

Bixi sera présent pour 2015 à Montréal.

(Mis à jour le: 9 décembre 2014)

Créé en 2009, Bixi est un programme mettant à la disposition de la ville de Montréal des vélos en libre service. Bien que la société ait connu quelques soucis financiers ces dernières années, le dernier bilan établi a été tout de même bien positif.

Le principe de Bixi

Le service propose 5 120 vélos verrouillés répartis sur 461 stations dans tout Montréal, en comptant parmi ses abonnés 35 333 personnes en 2014. Pour pouvoir les utiliser, il faut s’abonner au service de Bixi. Les clients bénéficient ensuite d’une clé leur permettant de déverrouiller les vélos. À l’inscription, deux options sont possibles : l’abonnement demi-saison et l’abonnement occasionnel. L’abonnement demi-saison est valable pendant un délai de quatre mois avec 45 minutes de déplacement incluses, l’abonnement occasionnel permet une validité de 24h à prix réduit. Bixi met à la disposition de ses abonnés une interface personnalisée dans laquelle seront mis à jour les trajets, les stations favorites et les kilomètres effectués.

Un bilan plus que positif

Malgré des difficultés financières rencontrées ces dernières années, le dernier bilan de Bixi est tout de même assez positif. En tout, plus de 106 000 personnes ont utilisé le service et parmi les 35 333 abonnés, 33 216 d’entre eux sont actifs. L’abonnement occasionnel a attiré 104 008 personnes. Une augmentation du taux de couverture du territoire a été remarquée, avec une valeur de 8 % par rapport à 2013. Une hausse est aussi prévue pour le taux d’abonnement qui devrait s’élever de plus de 9 % selon les sondages.

De nouvelles perspectives en vue

Suite à une entente avec la ville de Montréal en mars 2014, OBNL Bixi devait gérer le système et le promouvoir en milieu urbain. Rappelons que la ville de Montréal est son principal créancier depuis 2011 par le biais d’un prêt de 37 millions de dollars et dont le solde est maintenant de 31,6 millions. Une aide qui l’a fait sortir de la faillite à l’époque, mais qui a fait perdre 24 millions à la ville. Ces chiffres encourageants de ce nouveau bilan vont permettre à Bixi de reprendre ses activités pour la saison 2015 avec le soutien de la ville de Montréal, même si des discussions entre les responsables vont encore avoir lieu afin d’étudier les différents scénarios. Néanmoins, la ville de Montréal a accepté de verser 2,96 millions par an.

Un excédent budgétaire de 600 000 dollars est prévu sur la contribution versée par la ville.

 

No votes yet.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *