baisse de prix immobilier

Immobilier : la baisse des prix, explications

La crise sanitaire liée à l’épidémie du covid-19 semble avoir bien touché tous les secteurs. Si on se réfère aux statistiques, le domaine de l’immobilier semble avoir eu une belle immunité. C’est pour cette raison qu’on espère avoir une baisse des prix prochainement. Les professionnels de ce secteur ne sont pas tous du même avis, mais ils sont d’accord sur un point : les prix vont bien diminués, mais il faudra encore attendre quelques mois après cette crise.

Toujours en hausse

Avec la crise sanitaire, on a assisté à une légère hausse de prix dans l’immobilier. Un réseau immobilier opérant sur le territoire national estime cette hausse à 3,1% entre le premier trimestre et le second trimestre de cette année. Avec la situation actuelle, ce pourcentage pourrait atteindre les 2% dans les trois prochains mois d’après le PDG de l’Adresse. Ceci nous mènera à 11 000 € le mètre carré avant la fin de l’année. Cette hausse ne semble pas effrayer certains candidats à l’achat. C’est aussi compréhensible, car après ces longues semaines d’arrêt à cause du confinement dans leur projet immobilier, ils veulent avoir leurs biens.

Lire aussi – Pourquoi faire appel à un promoteur immobilier ?

Pour la région Provences-Alpes-Côte-d’Azur en particulier, on observe une hausse dans les transactions. Un responsable d’une agence immobilière à Ciotat dans les Bouches-du-Rhône affirme même être débordé par les coups de fil pour les visites. Ceci confirme bien que les candidats à l’achat veulent reprendre leur projet.

baisse de prix immobilier

Si on se réfère aussi sur les demandes sur le site Se Loger, on comprend aussi que le confinement a poussé certaines personnes à orienter leurs recherches vers des villes moyennes. On constate aussi que les demandes sont bien particulières, car elles recherchent une maison avec jardin. Une autre responsable d’agence basée à Marseille confirme cette nouvelle tendance et souligne que les biens dans des villages ou des quartiers calmes semblent bien attirer un grand nombre.

Avant la crise sanitaire, les prix de l’immobilier sur Paris étaient déjà élevés, mais ceci ne constitue pas un frein pour ces personnes qui veulent acheter. Les appartements avec un extérieur connaissent un grand engouement. Ce type de bien avec terrasse ou balcon est en moyenne 9% plus cher que les appartements classiques.

Cette hausse n’est que provisoire, car pour les acteurs de l’immobilier, on est encore en période de crise et c’est l’effet de « rattrapage ». Les candidats à l’achat, poussés par l’obligation de déménager avant la rentrée scolaire, n’ont pas vraiment le choix que de s’y plier. Il ne faut pas non plus omettre que même si on trouve la maison de nos rêves aujourd’hui, on ne pourrait finaliser la transaction que vers la fin du mois de juillet ou le début du mois d’août, vu le blocage de la signature des actes de vente.

Découvrir également – Vente immobilière : pourquoi ma maison a-t-elle du mal à partir ?

Pour les prochains mois :une baisse pour certains et une hausse pour d’autres

Tous les professionnels de l’immobilier n’ont pas le même avis pour ce qui est de ces prix : certains prédisent une hausse, d’autres une baisse. Une étude de Standard and Poor’s prévoit une baisse dans toute l’Europe d’ici quelques mois et là, encore le pourcentage de recul n’est pas le même dans tous les pays et les régions. L’Agence de notation américaine par exemple estime ce recul à 1,4%, ce qui n’est pas si important. Dans son rapport Standard and Poor’s souligne même que ce ne sont que des hypothèses, car la détermination du prix de l’immobilier dépend de plusieurs facteurs dont la durée du confinement, l’apparition d’une seconde vague du virus ainsi que de la crise sur le marché du travail.

Du côté des notaires d’Ile-de-France, c’est clair : les prix vont rester en hausse à moyen terme. A ce jour, ils estiment une hausse à 5% et les ventes ont pourtant chuté de 90% sur la période du confinement. Ces statistiques ont été sorties en se basant sur les promesses de vente négociées ou signées avant la crise sanitaire. Il est alors difficile d’annoncer une baisse sur les trois prochains mois, car la tendance va se poursuivre d’autant plus que la crise sanitaire va laisser quelques séquelles sur le plan économique.

baisse de prix immobilier

Les agents immobiliers et certains professionnels du secteur n’osent pas s’avancer sur le sujet de la hausse ou de la baisse des prix de l’immobilier. Ils expliquent que si on fait espérer aux acheteurs une baisse de prix dans les prochains mois, ils vont attendre cette baisse, ce qui va quelque part peut-être faire baisser ce prix. Pour eux, ce recul est estimé entre 5 et 15% selon la région.

Une fois que vous avez votre maison ou votre appartement, vous pouvez déjà pensé à le redécorer aux tendances 2020.

Conclusion …

Il ne faut pas non plus trop espérer cette baisse sur les prochaines semaines. Certes, l’immobilier va connaître une baisse de prix, mais il faudra prendre en compte que l’économie ne va pas se stabiliser sur quelques semaines, il faudra attendre entre trois et six mois. Après cette longue période de confinement, on va assister à une lente reprise des activités. Même si certains ont déjà été retardé dans leur projet immobilier, il est plus ou moins sûr qu’ils vont encore patienter par peur d’une seconde vague du virus, ce qui va les obliger à épargner.

Related Posts

  • 48
    Partir à la découverte du monde : les destinations phares pour cette année 2020Chaque année, il y a des destinations de vacances tendance. Nous allons vous les présenter dans ce guide. Il y en a pour celles pour les amoureux de la nature, celles pour ceux qui veulent des jolies plages. Pour vos prochaines vacances, vous pouvez choisir une de ces destinations. Les…
    Tags: l, d, se, cette, ne, on
  • 46
    Pourquoi faire appel à un promoteur immobilier ?On poursuit tous le rêve d’investir dans un bien immobilier et on est d’ailleurs nombreux à éplucher les petites annonces afin de trouver la maison de nos rêves. Savez-vous toutefois que l’achat d’un bien immobilier ne se déroule pas vraiment comme l’achat d’une paire de chaussures ? Dans cet univers, on…
    Tags: immobilier, l, d, bien, se
  • 46
    Vente immobilière : pourquoi ma maison a-t-elle du mal à partir ?Vous avez de nouveaux projets, et ceux-ci impliquent un déménagement qui devient urgent ? Vendre son bien immobilier est généralement une solution que les particuliers envisagent pour financer une acquisition plus importante, ou tout simplement pour changer d’environnement. Alors que le marché immobilier semble mieux se porter, votre maison n’arrive toujours…
    Tags: bien, se, d, immobilier, l, ne, n
  • 44
    L’huile d’argan bio : un produit cosmétique pour toutesL’huile d’argan est devenue, en seulement quelques années, le chouchou des marques spécialisées dans la fabrication de produits cosmétiques bios. Selon les professionnels, cet élixir originaire du sud-ouest du Maroc se caractérise par l’efficacité de ses actifs naturels. C’est d’ailleurs grâce à ses propriétés très particulières que les Berbères ont…
    Tags: l, d
  • 44
    Nettoyer efficacement et rapidement sa maison sans se fatiguer« Je n’ai pas le temps » est l’excuse valable pour se passer du ménage, mais tôt ou tard, on devra s’y mettre. Si vous n’êtes pas un grand fan du ménage, voici quelques astuces pour que ces corvées ne soient pas si éprouvantes. Redonner un coup de neuf à…
    Tags: d, l, n, on, va, ne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *